campagne 8 mars

Ville de Lyon, projet non retenu

2021

La ville de Lyon organise, cette année, un événement autour de l’égalité femmes-hommes à l’occasion de la journée internationale du droit des femmes. Le pôle communication nous a proposé de répondre à une consultation visant à trouver un nom à cet événement et à en créer l’identité visuelle (affiche, signalétique, etc.). 

 

Dessiner les contours d’un événement autour de la journée du droit des femmes, c’est s’inscrire au cœur d’un débat contemporain ouvert sur la ville. C’est aussi se poser la question de notre place, à tous les quatre, au sein de notre ville en tant que designer et usager de Lyon. Nous avons choisi d’opter pour un parti pris où le corps est au cœur de notre démarche, où l’usager est revalorisé.

 

Pour la première proposition, la lumière du mobilier urbain place notre personnage sur le devant de la scène. Ce réverbère subtilement anthropomorphe dénonce un manque de visibilité et propose de poser les yeux sur les femmes de la ville de Lyon. Toutefois ce jeu de composition entretient une ambiguïté graphique. Nous ne savons pas si ce regard est bienveillant ou malveillant. La composition centrale et symétrique du mobilier urbain suggère toutefois de trouver un juste équilibre.

Pour la deuxième proposition, la ville est représentée comme un jeu de plateau, un jeu de construction, un médium commun où les femmes ont autant leur rôle à jouer que les hommes. La ville est déjà là, il ne s’agit pas de partir de zéro mais de la déconstruire pour la reconstruire de manière plus équitable. Historiquement, ce sont des urbanistes (très majoritairement masculins) qui ont façonné la ville telle qu’on la vit aujourd’hui. Même si ce n’est pas forcément conscient, cet entre-soi masculin fait que le milieu urbain n’a pas été pensé avec des problématiques propres aux femmes. Les femmes doivent désormais avoir un rôle aussi important que les hommes. À nous de jouer !